Bruit et vibrations d’origine électrique dans les applications ferroviaires

Les matériels roulants comprennent dans leur chaîne de traction électrique des éléments actifs et des éléments passifs susceptibles de vibrer et rayonner du bruit sous l’effet d’efforts électromagnétiques. Le niveau de bruit des transports ferroviaires est contraint à plusieurs niveaux (TSI, IEC), et ces standards incluent une pénalisation du caractère tonal des nuisances acoustiques. Or les bruits d’origine électrique sont caractérisés par une forte tonalité : il est donc essentiel de comprendre leur origine en vue de les réduire si possible à la source et respecter les normes à moindre coût.

Ces composants ferroviaire sont plus précisément :

- moteurs de traction électrique (synchrone et asynchrone)
- capacités et inductances utilisées dans les filtres
- transformateurs
- convertisseurs (ex : onduleurs, redresseurs)
- résistances de freinage
- frein électrodynamique

EOMYS intervient en caractérisant ces nuisances à l’aide de mesures électriques, vibratoires et acoustiques spécialisées, et en proposant des solutions à la fois électrotechniques et vibroacoustiques. EOMYS intervient également en amont de la conception en aidant les concepteurs de ces systèmes à l’évaluation de leur performances NVH (par exemple à l’aide du logiciel MANATEE) et en réalisant des formations techniques sur la réduction des bruits et vibrations d’origine électrique.

Lire aussi